A propos

Qui suis-je?

Amandine, 28 ans et quelques poussières d’années en plus, j’ai quitté Paris en mai 2016 pour m’installer dans la région nantaise. J’aime la frangipane, les plantes nécessitant peu d’eau, le thé et les animaux.

Mais encore…? 

Après avoir investi le monde de l’Art et les galeries parisiennes pendant quelques années, je poursuis mon chemin de vie en tant que Community Manager. 

Pourquoi ce blog?

Tout à commencé par une envie de changement. Un changement non pas radical mais progressif vers un mode de vie plus sain, plus respectueux de l’environnement, responsable et plus averti sur la qualité et la provenance des produits consommés au quotidien (produits ménagers, cosmétique, alimentation, etc…).

Une envie en forme de cri s’est également installée. Celle de défendre la voix qui manque aux animaux, dont les souffrances sont malheureusement encore étouffées, oubliées dans nos assiettes, dans les cirques, sur les aires d’autoroutes, sur nos capuches…

Pour m’accompagner et m’impliquer davantage dans cette démarche, j’ai eu besoin d’un espace ouvert aux échanges et au partage, car je pressentais une expérience riche, tumultueuse, parfois difficile à décrypter, notamment en ce qui concerne la sur-information ou bien le manque de transparence.

En Août 2010, Among the animals est né!

A qui s’adresse t’il?

Mon blog s’adresse aux amoureuses de la nature, aux curieuses en recherche de vieilles recettes, aux rêveuses, aux créatives, à celles qui aimeraient crier dans la rue « A poil plutôt qu’avec leurs poils », à celles qui veulent partager leurs idées et faire bouger les choses…

Among the animals est-il un blog écolo?

Oui, dans le sens où, l’écologie, selon moi, rime plus avec réflexion et solution que perfection. Loin d’avoir le mode de vie écologiquement irréprochable, je m’efforce de m’instruire et comprendre les différentes empreintes laissées en fonction de nos choix. Je suis convaincue que notre bien-être passe par le respect de la Nature et de ses habitants, et que notre façon de consommer doit également agir dans ce sens. Or, c’est au travers d’astuces, de philosophie de vie, d’alternatives vertes et de marques respectueuses de l’environnement, qu’Among the animals trouve son inspiration !

Un mot pour la fin?

Lorsqu’on écrit un blog, on se rencontre qu’on est pas (plus) tout seul, qu’il y a des personnes qui s’arrêtent, curieuses ou concernées, plus ou moins décidées à faire attention et à participer au mouvement! Chose que j’ignorais lorsque j’ai franchi le pas de l’écriture sur la toile. C’est ce partage avec vous et vos réactions qui m’encouragent à poursuivre ma quête, mes engagements, mes expériences !

Au plaisir d’échanger :)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Menu