Dans mon sac à main, il y a…(été 2017)

What’s in my bag ? Changement de contenus et de contenant pour la saison estivale : j’ai troqué mon sac en cuir synthétique contre un panier en feuilles de palmier tressées (shooté dans mon dernier look) et transporte avec moi quelques indispensables pour affronter les rayons de soleil et les fortes chaleurs. Une nouvelle fois, je vide mon sac, c’est parti. Voici ce qu’on y trouve : 

  • Mon porte-monnaie Matt & Nat, mon téléphone, mon chargeur, mes clés, mon badge du travail, un miroir de poche, un petit carnet de note, un stylo bien sûr mais aussi : 
  • Mes nouvelles lunettes de soleil : depuis qu’une boutique Jimmy Fairly a ouvert à Nantes, je projetais d’y aller pour renouveler mes lunettes de vue. Finalement, c’est en rédigeant ma dernière shopping list éthique que j’ai craqué sur le design rétro de leurs solaires et cédé à la tentation. J’ai jeté mon dévolu sur le modèle Moonstone dit « oeil de chat » pour jouer les pin-up en toutes circonstances ;). Le plus de la marque : avec l’aide d’associations partenaires, Jimmy Fairly donne une paire à une personne dans le besoin pour chaque paire achetée. Les lunettes sont fabriquées en France ou en Italie. Si vous aussi êtes tentée par une paire, sachez qu’avec mon parrainage vous pouvez bénéficier de -10 euros sur votre achat (envoyez-moi un mail). Lunettes Moonstone, 99 euros.

  • Un éventail ! Qui prend les transports en commun sait ô combien l’éventail est un allié essentiel à la survie en milieu urbain. Cela fait des années que je prends plaisir à m’éventer et, jusqu’à récemment, j’utilisais des éventails très folko (mais le folko moche) qui étaient des cadeaux souvenirs rapportés d’Espagne. J’attendais avec impatience le jour où ils rendraient l’âme. Ce jour est arrivé et pour la première fois, j’ai acheté MON éventail. Je l’ai trouvé chez Papa pique et Maman coud, à prix doux : 8,50 euros. J’ai opté pour le modèle noir pailleté, mais il existe aussi en wax, pois de différentes couleurs… Les créations de PPMC sont fabriquées en France et en Europe. Vous pouvez tous les voir ici.

  • Une brume coiffante. J’ai opté pour celle de John Masters organics « effet plage » à la lavande en petit format (60 ml – 6 euros). J’ai une technique très minimaliste pour redonner des formes à mes boucles : j’humidifie légèrement mes cheveux avec de l’eau et les frictionne. Néanmoins, j’apprécie utiliser des spray effet beach waves à la lavande notamment car celle-ci protège les cheveux contre le dessèchement. Le format voyage de John Masters organics permet de l’avoir à porter de main et de me recoiffer vite fait bien fait à tout moment de la journée. Je l’ai shoppé sur Ecocentric.
  • Une protection solaire. Depuis quelques années je me dirige vers les crèmes et spray solaires naturels, bio sans ni filtre solaire synthétique, ni nanoparticules pour ne pas participer à la pollution des océans et me mettre à l’abri des perturbateurs endocriniens. Il faut dire que les produits solaires conventionnels sont des sacrés cocktails à PE. En faisant une recherche, j’ai trouvé toutes ces molécules qu’il faut vraiment éviter : OCTYL-METHOXYCINNAMATE, 2-ETHYLHEXYL 4-METHOXYCINNAMATE2-ETHYLHEXYL P-METHOXYCINNAMATE, 2-ETHYLHEXYL ESTER P-METHOXYCINNAMIC ACID, 2-ETHYLHEXYL-4-METHOXYCINNAMATE2-ETHYLHEXYL METHOXYCINNAMATE, 2-ETHYLHEXYL P-METHOXYCINNAMATE, 2,4-DIHYDROXYPHENYL) PHENYL- METHANONE, (2,4-DIHYDROXYPHENYL) PHENYLMETHANONE2,4-DIHYDROXYBENZOPHENONE, 4-BENZOYL RESORCINOLBENZORESORCINOL, METHANONE (2,4-DIHYDROXYPHENYL) PHENYLMETHANONE (2,4DIHYDROXYPHENYL) PHENYL, 2,4-DIHYDROXYBENZOPHENONEHEPTAN-2-ONE, 1,7,7-TRIMETHYL-3- [ (4-METHYLPHENYL) METHYLENE], BENZOPHENONE-3, (2-HYDROXY-4-METHOXYPHENYL) PHENYL- METHANONE(2-HYDROXY-4-METHOXYPHENYL) PHENYLMETHANONE,
    2-HYDROXY-4-METHOXYBENZOPHENONE, 2-BENZOYL-5-METHOXYPHENOL4-METHOXY-2-HYDROXYBENZOPHENONE4-METHYL-3-BENZYLIDINE CAMPHOR, 4-METHYLBENZYLIDINE CAMPHOR, 
    OCTOCRYLENE. Le souci c’est que le choix est plutôt limité, les marques respectueuses de l’environnement se comptent sur les doigts de la main. Pour les citer : Alphanova, EQ Evoa, Eco cosmetics, Bio Solis, Alga Maris. Aussi, la déception est au rendez-vous lorsque les crèmes laissent un film blanc sur la peau. C’était le cas d’Alga Maris mais apparemment ils auraient remédié à ce problème cette année. De mon côté, j’ai voulu essayé le spray solaire de Bio Solis et cette fois-ci, je ne suis pas déçue. La crème est blanche certes mais s’estompe rapidement. 
    J’espère un jour trouver une protection solaire safe en brume comme c’est la grande tendance en conventionnel.

  • Un baume à lèvres : le baume ayurvédique Vata de la marque Hurraw! Je vous en parlais dans ma review ici.
  • Un rouge à lèvres. Pour être franche, en achetant ce rouge à lèvres liquide de Studio 78 Paris, je pensais que le fini était mat. A vrai dire, j’ai parcouru un peu trop vite sa description car il s’agit d’un ral laqué donc un gloss teinté. J’ai choisis la teinte Noce de rose n°3, un rose fushia avec des nuances mauves. Je ne suis pas très fan de la texture collante des gloss habituellement : heureusement que ce n’est pas son cas, au contraire, il laisse une sensation veloutée sur les lèvres. Et bien évidemment, il est bio et vegan ;-).

  • Des mouchoirs en tissu. J’ai reçu ces mouchoirs en tissu de la part de Doux Good. Doux Good est une boutique en ligne qui propose une sélection de soins et cosmétiques bio et naturels fabriqués en France le plus possible et qui se différencie par la possibilité de rechercher un produit par région. Pour ces 3 ans d’existence, Doux Good a souhaité renforcer son engagement écologique en créant une pochette contenant 4 mouchoirs en popeline bio certifiée GOTS. Comme le dit si bien la marque, chaque geste compte pour une consommation raisonnée et limiter ses déchets en changeant ses petites habitudes est déjà un grand pas. Pochette de 4 mouchoirs Doux Good, 32 euros.

Et vous, qui y’a t’il de particulier dans votre sac en ce moment ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Commentaires

Laisse un petit message

Menu