7 bonnes résolutions pour passer à l’écologie féminine

Comment faire pour prendre soin de soi, de sa santé, et en même temps de l’environnement, tout en étant une femme coquette ? Est-ce possible ? Probablement oui, si on se met à consommer moins, différemment, mais mieux ! Bonnes résolutions ou marche vers un changement d’habitude de consommation, voici 7 conseils pour adopter l’éco-attitude dans sa salle de bain.

1. Réduire ses déchets

Ne pensez-vous pas que le nombre de produits que nous utilisons chaque jour, dans notre salle de bain pour notre hygiène et que nous jetons (cotons à démaquiller, coton-tiges, lingettes…), peut être considérablement diminué si on utilisait des produits réutilisables, et contribuer, ainsi, à réduire nos déchets ? Croyez-moi, il y a de quoi faire ! Bien évidemment, ils sont plus chers à l’achat, mais certains permettent de réaliser des économies. Par exemple, vous pouvez utiliser :

Une brosse à dents à tête interchangeable. J’utilise celle de la marque Monte Bianco que l’on trouve en magasin bio. La brosse à dents coûte environ 2.80 euros et les 3 têtes interchangeables sont à 3.80 euros. On en trouve aussi chez Mademoiselle Bio.

Des disques coton démaquillants lavables. Que vous les fabriquiez-vous mêmes ou bien si vous les achetez (comme ceux de La Cocarde verte ou de Lamazuna), les disques de cotons lavables vont vous permettre de réduire efficacement vos déchets. Avant de les utiliser, je jetais environ 2 à 4 cotons par jour. J’ai allégé la poubelle de ma salle de bain en utilisant des mini-éponges lavables que j’ai faites moi-même (par ici pour en savoir les faire), mais aujourd’hui, je me démaquille avec l’Oléogelée de Denovo. C’est une gelée démaquillante qui s’applique sur le visage et qu’on rince. Le plus gros du maquillage part, mais il est parfois nécessaire d’utiliser une éponge/coton pour avoir un visage nickel. Je vous en parlerai plus en détails dans un prochain article.

Un oriculi. Un quoi ? Un O-RI-CU-Li ! Il s’agit d’un cure-oreille, un ustensile en métal pour remplacer, à vie, les cotons-tiges. Vous pourrez en trouver chez Lamazuna à 4.50 euros.

Un coupe menstruelle. Écologique, durable, la coupe menstruelle est un petit investissement (elle coûte entre 15 et 30 euros, selon les marques) et aussi un changement qui nécessite un petit coup de main, mais qui, sur la durée, permet de se débarrasser des protections hygiéniques (tampons et serviettes) très polluantes. Pour en savoir plus, retrouvez mon article sur le sujet.

Du savon. Biodégradable et naturel, tant qu’à faire, il contient très peu d’emballage et dure plus longtemps qu’un gel douche. Ecolonomique.

2. Faire la chasse aux produits inutiles

Cela rejoint l’idée de produire moins de déchets, car bien évidemment si l’on se restreint à l’essentiel, aux basiques, on soigne son porte-monnaie et on jette moins de choses. Alors, pourquoi ne pas se demander quels sont les produits dont on ne pourrait vraiment pas se passer ? Pour cela, c’est très simple, faites le tri dans vos tiroirs et boites de rangement et regardez tous ces produits à peine utilisés, qui font double emploi…et dont la date d’utilisation est dépassée. Tout comme les aliments, les cosmétiques ouverts ou non, ont une durée de vie limitée. Faites donc attention au petit symbole (6 mois, 12 mois, 24 mois), cela vous évitera peut-être de mauvaises surprises.

Pour ma part, je privilégie les produits à fonctions multiples comme les huiles végétales et le beurre de Karité pour me masser, m’hydrater et me démaquiller. J’ai également remarqué que je me maquillais très souvent de la même façon : rouge à lèvres rouge, mascara noir, eyeliner noir, blush, bb cream, poudre. Ce sont mes basiques. Je les trouve chez mes marques bio fétiches : BWC, Lavera, Dr Hauschka, Physicians Formula. Je les paye forcément plus chers que si j’achetais du Gemey, mais c’est une question d’éthique et de santé. J’en achète donc moins.

Toutefois, les cosmétiques sont mon péché mignon car j’ai toujours envie d’essayer les nouveautés et de vous en parler ici, alors je veille à toujours finir mes produits. C’est une façon de me modérer. ;-)

3. Se mettre aux cosmétiques bio

Et si cette année, vous passiez aux cosmétiques bio ? Comme évoqué ci dessus, il y a plusieurs raisons pour se convertir aux cosmétiques bio : le choix du naturel, de produits respectueux de l’environnement, d’une démarche éthique, de la santé…Car les cosmétiques conventionnels contiennent des produits chimiques comme des conservateurs, des parfums de synthèse, des tensioactifs potentiellement dangereux et non biodégradables qui plus est !

4. Vérifier les compositions des produits qu’on achète

Si vous ne voulez pas passer au tout bio, je vous invite à lire les étiquettes afin de vérifier les compositions de vos produits. Grâce à cet article de notre-planete.info qui recense tous les composants dangereux, vous pourrez facilement les repérer.

5. Se soigner au naturel

Se soigner au naturel grâce aux plantes (aromathérapie, propolis, extrait de pépins de pamplemousse) pour les petits bobos ou pour renforcer son système immunitaire, prévenir d’un coup de froid, évite ainsi de consommer trop de médicaments qui empruntent le chemin des toilettes pour se retrouver dans les rivières.

6. Boire du citron le matin

Boire un demi-citron pressé dans un verre d’eau chaude, à jeun, tous les matins. L’acide citrique du citron détoxifie le corps et la peau, l’eau chaude chatouille le système digestif afin de réveiller le transit. Riche en anti-oxydants et en vitamines C, ce breuvage donne également de l’éclat au teint, renforce le système immunitaire de l’organisme, et bien plus encore. C’est décidé, je m’y mets.

7. Dire au revoir les colorations chimiques

Adieu coloration chimique, bonjour couleur végétale ! Encore une source de pollution nocive pour notre santé et celles des coiffeurs qui manipulent, et inhalent ces produits toxiques à longueur de journée. Vos cheveux déchanteront également vite tant les colorations et décolorations chimiques les agressent voire même les brûlent ! Passez au naturel avec le pouvoir colorant des plantes et des argiles et poussez les portes du salon Biocoiff.

Retrouvez aussi les bonnes résolutions de la team des Bien Beaux Blogs :

– Vin & Chère  Sept résolutions en vrac, à boire et à manger, pour progresser dans sa culture des vins bio

– Foodway to Green Heaven  Résolutions or not résolutions ?

– Génération Cosméthique

– Bien Beau 5 belles résolutions pour une bonne année 2014

Et vous, quelle est votre “bioty” résolution pour 2014 ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

23 Commentaires

  1. Chouette article!

    Oh oh l’oriculi! Mon grand père ne se sert que de ça depuis je suis petite ça m’intrigue, j’ai toujours peur de me faire mal.
    Tu me fais penser qu’il faut que j’achète des cotons lavables parce que je n’en ai que 4 et que de ce fait j’utilise encore des cotons jetables.
    Je vais essayer le citron le matin ;-)
    J’achète de plus en plus bio et j’aimerais être sûre que les produits que j’achète soit en plus non testés sur les animaux mais c’est compliqué d’être sûre…

    Bisou

  2. Cool, j’ai déjà au moins la moitié : les lingettes lavables, la coupe menstruelle, les soins cosmétiques bio, je fais gaffe aux compo, je me soigne en homéopathie et en huiles essentielles et je vais chez Biocoiff!
    Un bon début!
    Bisous

    • Bravo pour ton engagement ! C’est bien plus que la moitié, tu as presque tout bon ;-)

  3. Très très bon article! J’ai déjà bien commencé l’année avec des lingettes démaquillantes lavables “Les tendances d’Emma”, des serviettes hygiéniques lavables, et je fais attention à mes achats et à ma consommation!
    Je prends bonne note pour les produits que tu proposes!
    Bisettes,
    Lola

  4. Merci pour ces bonnes idées ! ça fait un moment que je pense à passer au coton lavable, mais j’ai vu que les disques doivent se laver à 40°, et je fais toutes mes lessives à 30°… du coup j’ai peur qu’ils ne soient pas totalement clean, et faire une lessive à 40 juste pour des disques démaquillants ne serait pas du tout écolo !
    à combien lavez-vous les vôtres ?

    • Pour les cotons, je ne sais pas vu que j’utilise des éponges qui ne bougent pas au lavage (40°). Tu devrais quand même essayer à 30° pour voir ce que ça donne.

  5. Oooh ça me fait plaisir de te re lire et de me retrouver dans ce que tu dis.
    Petit à petit grâce à la blogo, grâce à des blogs comme le tien je passe au bio et mon blog aussi, mes partenaires sont de plus en plus des créateurs de produits au minimum naturels et dans le meilleur des cas bio.

    Les cotons jetables, on m’en a offert des diy en polaire et je m’en suis fait aussi, je n’en manque plus et je n’utilise le coton que pour les papillotes pour ôter les paillettes sinon j’utilise le bain dissolvant même s’il est déconseillé.

    Le démaquillage pour moi c’est souvent à l’eau mais tu utilise quelle huile toi ?

    Je pense être pas mal dans les résolutions bio, manque l’oriculi, la coupe menstruelle, je n’ai toujours pas résolu celle que je vais m’acheter…

    Bisouuuus

    • Tu as fait ton petit bout de chemin, c’est chouette ! Pour l’huile, j’utilise celle d’argan ou d’amande douce. Mais il en existe plein d’autres avec différentes propriétés. Tu devrais jetais un coup d’oeil sur le site d’Aromazone, tu trouveras certainement celle qui te correspond.Bisous.

  6. Merci pour cet article ! Je ne connaissais pas l’oriculi, mais je vais m’y mettre. Pour le reste, je fais un peu comme toi, et je vais essayer de me concocter une seule base lavante cheveux / corps pour toute la famille et pour dire enfin non aux emballages plastiques. :)

  7. Super article ! Je le mets en favoris et vais beaucoup m’en inspirer :) Les cosmétiques j’ai fait des choix et je n’utilise plus qu’un fond de teint (bon Sephora donc testé sur les animaux il faut vite que j’en trouve un nouveau…) et sinon un mascara LUSH vegan et donc non testé sur les animaux ! Les lingettes réutilisables je vais essayer de me les faire ça m’interesse beaucoup ! Et je passe la cup aussi je l’ai reçu cette semaine. Pas de colo chimiques non plus car j’utilise du henné LUSH encore une fois ! Ce genre d’articles m’aide à encore améliorer mon quotidien, merci :)

    • Coucou Emmy !

      Sephora, argh ! Je te recommande la bb cream de So bio étic qu’on trouve chez Ayanature, elle est trop bien ! Tu es sur la bonne voie en tout cas, c’est chouette ;-p

  8. Oh et j’oubliais, mon astuce en + pour mon écologie féminine c’est Vinted, le site d’échange de fringues entres filles ! Comme ça pas d’habits à la poubelle lorsqu’ils sont en bon état ou plus portés. On fait des économies aussi, ça évite de racheter des milliers de fringues et l’ambiance y est agréable :)

    • C’est vrai, j’aurai pu parler des vide-dressing surtout que je suis aussi sur Vinted pour vendre…enfin surtout pour acheter dans un premier temps !

  9. De mon côté, j’ai banni les cotons-tiges. Pour ce qui est de tout ce qui a un rapport avec le maquillage, eh bien ça ne me concerne pas puisque je ne me maquille jamais! ;-)

    Par contre, j’aimerais passer aux serviettes hygiéniques réutilisables ou la coupe menstruelle dans un futur proche (disons d’ici l’an prochain, le temps de faire un choix éclairé – on parle quand même d’un achat qu’on garde pendant une longue période de temps, ça serait dommage de se tromper, surtout quand on a un budget serré)! :)

    • Il y a des cup à tous les prix, certaines sont dans les 13 euros donc cela reste accessible. ;-)

Laisse un petit message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin de faciliter la réalisation de statistiques anonymes de visites, de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

Fermer