among the animals fête ses 1 an

Aujourd’hui, mon blog fête son premier anniversaire. 

L’air de rien, je suis quand même un peu émue. Lorsque j’ai décidé de créer un blog, il y a un an, j’étais loin d’imaginer à quel point la passion pour l’écriture d’articles allait me gagner, ni le temps passé, jusqu’à me réserver des soirées en semaine et des après-midi les week-ends pour me consacrer à la rédaction. Car écrire prend beaucoup de temps, notamment lorsqu’il faut rechercher des idées de sujets, lire, tester les recettes, courir pour acheter les ingrédients à droite et à gauche, faire les photos, les retravailler, écrire, relire, rechercher de nouvelles idées…). Je m’impose également un rythme de 2 articles par semaine que je planifie, je note d’ailleurs sur un petit cahier confidentiel les articles à venir… fiou une sacrée organisation! 

Mais au delà de l’aspect chronophage et du plaisir de l’écriture, among the animals est né d’un cri contre la commercialisation de la fourrure, la vivisection et la maltraitance animale sous ses différentes formes; mais également de l’envie de partager des solutions alternatives et naturelles aux produits souvent chimiques et toxiques que nous utilisons par facilité.

Parallèlement à l’amour des animaux, vient celui que je porte à l’Art, ma nourriture, à qui je dois de vives émotions et de belles rencontres. 

Je profite alors de ce billet exceptionnel, pour remercier toutes les personnes qui m’ont encouragé dans mon aventure, et surtout mes lectrices qui sont de plus en plus nombreuses. Merci à Hellocoton, la fine fleur des blogs féminins ou ma deuxième maison, qui m’a permis de faire connaitre mon blog dans la catégorie Ecologie et ainsi faire partie des talents féminins. Mon processus de geekisation commençait à m’inquiéter, seulement je n’étais plus seule, j’avais trouvé La communauté parfaite, celle des blogueuses d’Hellocoton et sa team de choc, où la bonne humeur se marie aux dernières tendances. 

Pour l’anecdote, among the animals doit son nom à une chanson de Cocorosie (mon groupe adoré), Animals, dont vous trouverez quelques paroles traduites, un peu tristes, j’en conviens: 

“J’ai toujours su que je passerais beaucoup de temps seule
Personne ne pourrais me comprendre
Peut-être que je devrais partir et vivre parmi les animaux
Passer tout mon temps parmi eux
Et sur les traces je partirais, elles me conduiraient à la mer
Pour être parmi les animaux”

 

A bientôt, et merci de me suivre.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisse un petit message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin de faciliter la réalisation de statistiques anonymes de visites, de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

Fermer