Après 21 jours de végétarisme (Défi VG)…

Après 21 jours de végétarisme, je reviens vers vous pour vous parler de cette expérience, qui se révèle positive et surprenante. 

Ecolo-sensible dans l’âme et dans mon quotidien mais aimant manger de la viande régulièrement, le point noir comme vous l’avez compris, se situait dans mon assiette. L’objectif alors de ce défi végétarien était juste pour moi l’occasion de découvrir une nouvelle cuisine et de diminuer ma consommation de viande. 

Finalement, ce défi m’a poussé à aller plus loin… 

Comme je le disais précédemment, je n’ai point ressenti le besoin de manger de la viande et c’est sans trop de difficulté que j’ai appris à cuisiner autrement. Ainsi ai-je découvert de nouvelles saveurs (nouveaux légumes, simili carne comme le tofu, le seitan, les protéines de soja texturées).

Simultanément et grâce au défi relevé, certaines réflexions lointaines sur le fait de manger des animaux ont resurgi or, cette fois-ci, elles ont eu sur moi un impact concret, puisque j’étais enfin capable et prête à sauter le pas, à remettre en cause ma vie, à défier ce tabou qui est celui de notre régime alimentaire. 

Ces réflexions philosophiques tournaient en boucle dans ma tête: pourquoi manger des animaux, quelles en sont les conséquences? Est-ce nécessaire de manger de la viande? Comment suis-je parvenue à oublier depuis si longtemps une souffrance animale immense dont je suis pleinement consciente? 

Tout part de notre enfance, car, qui d’entre nous, n’a pas ressenti un jour, le dégoût de manger un être de chair? De manger son lapin? Alors les personnes qui nous aiment nous font comprendre que manger de la viande et du poisson est un besoin vital pour être en bonne santé, grandir, avoir plus de force et être plus intelligent.

L’éveil à la compassion ainsi se perd, s’oublie, s’enterre avec le temps, puis réapparaît dans notre vie d’adulte – comment ça des milliards d’animaux tués chaque année, des conditions d’abattages inhumains ? – pour ensuite à nouveau se taire dans le déni, la peur, la honte, le manque de courage. 

Admirative des végétariens, cela me paraissait impossible, impensable, incompatible de le devenir, même si j’étais très sensible à la cause animale. 

Car pour changer, il ne suffit pas de lire, voir, entendre des choses atroces commises sur les animaux, il faut être prêt à les entendre et à assumer les difficultés d’un régime végétarien, qui, avec le temps, n’en seront plus. 

Ce qui n’était pas mon cas puisque j’étais “attachée” à la viande comme à une vieille madeleine, et il m’était très difficile de concevoir ma vie sans viande (je suis écolo donc je mange de la viande, mais moins, ou comment rassurer sa conscience). 

Or, ce défi VG, fût une révélation pour moi, parce que je me suis rendu compte que c’était possible de se nourrir autrement alors que je partais avec des appréhensions, des doutes: vais-je me réveiller en pleine nuit avec l’envie soudaine de manger du jambon? Vais-je craquer devant l’assiette de mon voisin de table ? 

C’est ce “possible” qui vient renouer avec mes yeux d’enfant et me donner la chance de vivre différemment. Aujourd’hui, je ne mange plus de viande, j’ai le moral, je me sens bien, légère, différente et euphorique! Cependant je m’autorise à manger occasionnellement du poisson même si cela est contradictoire avec mes convictions. 

Ce défi VG fût une expérience positive puisque je me retrouve, à ma grande surprise, sur le chemin du végétarisme, même si j’ai encore de la route à faire!

lapin-gummie

Le lapin du jardin dit Gummie 

Je voudrais dire un grand merci à l’équipe du Défi VG (Association Végétarienne de France) pour cette excellente initiative et à leur super travail d’organisation et de documentation! Et merci à la marque Soy pour le panier découverte!  

defi-vegetarien-2

Les cadeaux alimentaires du Défi VG, de quoi tenir un siège…

NB: Durant ce Défi, j’ai été suivie par l’émission Global Mag d’Arte. Le reportage sera diffusé en plusieurs séquences sur la chaîne le lundi 28 novembre, puis le mardi, mercredi et jeudi à partir 19h30.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisse un petit message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin de faciliter la réalisation de statistiques anonymes de visites, de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

Fermer