Björk, mon héroïne

En septembre sortira le prochain album de Björk, intitulé Biophilia, dont le premier titre Crystalline est disponible en téléchargement sur itunes. 

Je suis contente d’écrire un billet sur cette artiste au talent incroyable, que dis-je? Divin! 

La voix de Björk me fait vibrer comme un violon qui pleure; je la compare dans mon imaginaire à une prêtresse capable de feindre les océans, déplacer les montagnes, transformer la neige en or… 

C’est une héroïne, comme celle d’un roman de Barjavel, innocente et sauvage. 

Björk possède la grâce et la fragilité de l’animal dont l’espèce se meurt, et son univers electro avant-gardiste nous réserve toujours des surprises. 

Avec Biophilia, Björk met en scène l’expansion infinie de l’univers: vaste programme me direz vous. 

La chanteuse tente de comprendre “comment le son se déplace et comment les notes se comportent dans une pièce, comment elles se réverbèrent sur les murs et entre les objets ; tout cela se rapproche de la façon dont les planètes ou les choses microscopiques se comportent.” 

Comme à son habitude, elle mélange technologie et tradition avec des instruments peu courants comme une cornemuse contrôlée numériquement et un pendule de 9 mètres créant des mélodies en tirant à profit l’attraction terrestre. 

Et comme Björk ne fait rien comme tout le monde, 10 applications ipad sous la forme de jeu galactique accompagneront les 10 titres de l’album. 

Affaire à suivre…

biophilia-show-2011-10

inez-vinoodh-2001-01 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisse un petit message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin de faciliter la réalisation de statistiques anonymes de visites, de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

Fermer