Comment j’ai réussi à vaincre ma cellulite #1

Choc et prise de conscience

Il y a 6 mois, dans le miroir d’une cabine d’essayage, j’ai vu ce que j’avais arrêté de regarder : ma peau de plus en plus capitonnée ainsi que ma culotte de cheval ou ma double fesse comme je l’appelle narquoisement. Elle a toujours été là, fluctuante selon les saisons. Sauf, que cette fois-ci, de mémoire, ce volume flanqué sur le haut de mes cuisses n’avait jamais été aussi visible. La preuve en est que le pantalon que j’essayais dans ma taille habituelle, ne fermait plus. Contrariée, mais téméraire, je décidai d’essayer mes jeans fétiches en rentrant à la maison (on était au mois de juin). Impossible de les fermer. La théorie du complot et l’excuse du sèche-linge écartés, je me suis donc rendue à l’évidence. Oui, j’ai grossi, oui, j’ai boulotté, oui manger des cookies le midi, à 17h et après le diner devant la télé est fatal !

J’ai donc décidé d’arrêter de grignoter des biscuits chocolatés, en les remplaçant par des amandes lorsque le petit creux arrivait, et, surtout, de me mettre au SPORT. Réfractaire à toute activité sportive où l’on doit se remuer et peu persévérante dans l’effort et la douleur, j’ai opté pour la course à pieds, car paraît-il qu’on obtient des résultats rapidement. Je ne perds pas l’objectif de m’affiner mais loin de moi l’idée de faire “vraiment” du sport. Pas folle, la guêpe.

En avant, Guiguant !

J’ai commencé à courir deux fois par semaine, un quart d’heure, très difficilement. J’avais l’impression que j’allais cracher mes poumons tellement je suffoquais. Je suis passée à une séance de 20 min, puis de 25 à 30 min, progressivement. Tellement cette activité me paraissait complétement surréaliste, les mauvais souvenirs des cours d’endurance y étant pour quelque chose, je me suis vite sentie euphorique. Boostée par mes progrès de distance, d’endurance, de stabilisation de mon souffle, ainsi que par le bien-être ressenti à un certain stade dans et après l’effort, je me suis mise à courir de plus en plus (3 à 4 fois semaine) et plus longtemps (45 à 50 min). Bref, je suis devenue run addict ! Je crois qu’on le devient lorsqu’on son corps nous dicte de chausser ses baskets : palpitations, manque d’air…sont des symptômes déroutants.

Tu as pris tes mesures au moins ?

Après deux mois d’entrainement, les résultats sur mon corps sont très encourageants : 1 cm de moins sur mon tour de cuisse au dessus du genou et 2 cm en moins au niveau de la culotte de cheval. J’ai littéralement fondu. Ma peau est également devenue plus ferme et les amas graisseux et creux qui me perturbaient n’ont pas disparu mais sont plus atténués. Aujourd’hui, 6 mois plus tard, je me sens transformée. J’ai perdu 2 cm au dessus des genoux et 3 au niveau de ma double fesse. Elle a quasiment disparu \0/. Néanmoins, je sens bien que ma cellulite est toujours là, prête à refaire surface, mais, pour l’instant, je suis heureuse d’avoir la peau beaucoup plus lisse.

Rihanna, rhabille-toi

Pouvoir façonner son corps, c’est extraordinaire. Alors, pour aller plus loin, je me suis mise à faire des squats, vous savez ces flexions qui font un mal de chien et qui sont la botte secrète des fessiers bombés de Shy’m ou de Rihanna. Ces exercices réguliers, en complément de la course, m’ont permis de me muscler davantage et d’avoir le fessier plus remonté. Je crois que la fesse molle est devenue une fixette, un défaut à corriger, sans pour autant passer par la case bistouri, fort heureusement.

amongtheanimals-running-2

Courir sans se retourner

Ce qu’il y a de très motivant avec la course, c’est qu’on progresse vite et que lorsqu’on stagne, on peut se fixer des objectifs afin de se dépasser. Chaque record est un moment de joie instance qu’on garde pour soi ou qu’on peut partager sur une application mobile de running comme celle de Nike+, avec d’autres coureurs. Puis arrive le moment où courir tout seul dans son coin ne suffit plus, où l’on a envie de se confronter aux autres et de partager le plaisir de courir lors d’une course. Depuis juin, j’en ai réalisé deux (un trail de 7km le Cross du Figaro et les 10km Paris Centre). Je ne suis pas prête d’oublier ces moments forts en émotions et au delà de la performance, je crois que c’est cette convivialité entre coureurs ultra-motivés qui me donne envie de m’inscrire à nouveau l’année prochaine.

Courir est également un bon moyen de se défouler, d’évacuer les tensions, de se vider la tête, d’avoir les idées plus claires et de favoriser l’introspection. Si mon corps réclame sa dose de calories brûlées, mon esprit est complétement accro à cette libération cérébrale.

Je suis aussi devenue friande de tenues de sport très féminines : brassière, leggings, shorts, haut seconde peau. Je crois que les vêtements de sport actuels suffisent pour se motiver. Sur mon compte Instagram, vous pouvez en avoir un aperçu.

Tu ne nous dit pas tout ?

C’est vrai, je dois également cette victoire sur le gras, non pas à une batterie de crèmes amincissantes mais à quelques produits naturels et à la CelluBlue, la ventouse pour déloger la cellulite. Je vous en parle dans un prochain article.

Rendez-vous sur Hellocoton !

22 Commentaires

  1. Très sympa cet article, moi aussi j’ai commencé le running pour perdre mes hanches, mais ça n’a toujours pas payé !
    Par contre avec le froid, aucune motivation depuis quelques semaines, j’ai mauvaise conscience …
    J’ai hâte de lire ton article sur la celluBlue en tout cas, je pourrai me laisser tenter ;)
    Bises

    Alison

    • Meric ;-) Depuis combien de tps cours-tu ? Je crois que tu n’es pas la seule à être motivée pour courir dans le froid sauf si Papa Noël t’apporte un joli équipement pour affronter tous les temps ! ça peut-être motivant !

  2. Oh waw ! Bravo !
    Tu peux être fière de toi !
    j’ai couru un peu, 15 min à 20 minutes, mais avec l’hiver j’ai arrêté, tu as des conseils pour courir en hiver ?
    Bisous ♥

    • C’est vrai je suis fière et j’en reviens tjs pas ! Je n’ai pas spécialement de conseils pour courir l’hiver. Je sais que c’est difficile de se motiver lorsqu’il fait froid (je n’ai pas trop de pb car dans le sud, on a des températures plus douces). Il faut bien s’équiper avec des vêtements qui retiennent la chaleur et qui sont aussi “respirants”. Et ne pas oublier de se protéger les oreilles et les mains.

  3. Depuis mon entorse, je ne cours plus du tout et je ne sais pas quand je pourrai reprendre.
    Je crains d’avoir perdu tout ce que j’avais acquis ces derniers mois et l’idée de tout reprendre à zéro me démoralise !

    Heureusement, j’ai repris la natation !

    Enfin, j’espère bien que l’on ira courir ensemble lorsque j’habiterai à Mtp (quand j’aurai trouvé un boulot bien sûr, ce qui est pas évident).

    • C’est sûr qu’on perd vite, c’est vraiment rageant. Quand tu vas reprendre, ça risque d’être à nouveau dur au début, mais c’est la régularité qui te fera retrouver ton rythme. Mais tu continues à faire du sport quand même, donc c’est chouette ! Courir à tes côtés: avec grand plaisir ! Bises

  4. Félicitations! Je viens de décider de me remettre à courir, mais entre ma prise de décision et l’éventuelle réalisation de celle-ci, mon genou ma laché… Du coup, je suis obligée d’attendre avec mon fessier mollasson que ma tendinite daigne guérir…

  5. super article qui montre bien qu’avec le sport et une alimentation équilibrée on peut sculpter son corps :)

    Je tiens un blog cuisine mais je publie aussi mes entraînements.

    Si tu cherches des exemples d’entraînements efficaces à faire chez toi, il y en a beaucoup sur mon blog. J’ai repris le sport tous les deux jours et maintenant pratiquement tous les jours depuis presque 7 mois et j’ai eu de beaux résultats avec de la musculation et de l’HIIT ! J’ai perdu beaucoup de centimètres surtout au cuisses mais aussi hanches et taille :)

    Bravo à toi !

    • Hello ! Merci ! Contente de découvrir ton blog, je vais le lire de plus près. Euh, c’est quoi l’HIIT ?

    • Je suis contente que son effet positif alors ! Ne perdons pas de vue que pour avoir des résultats cet été, c’est maintenant qu’il faut trottiner ;-) Bon courage à toi !

  6. Très bon article :) c’est vrai que se plaindre de sa cellulite ne la fera pas partir pour autant

    Moi de mon côté c’est la natation auquel je me suit mise.
    Par contre je ne connaissais pas le “squat” je vais tenter :p merci

    J’ai hate de lire ton article sur la fameuse ventouse !

  7. Très sympa ton article ! T’en fais pas, Presque toutes les femmes ont un problème de cellulites … il suffit juste d’avoir les bonne méthodes pour les faire partir :)

  8. Bonjour, merci beaucoup pour ces conseils !
    Je vais essayer d’aller courir plus souvent !
    mon corps n’a pas choisi de m’enlever le problème de la cellulite… mais j’ai eu de la chance l’an dernier je suis tombée sur un site de médecine chinoise et j’ai découvert que les massages chinois étaient une bonne solution contre la cellulite donc j’ai testé et ça marche très bien j’en ai beaucoup moin j’ai vraiment vu la différence ! comme j’ai pas toujours le temps daller en institut je me suis offert un coussin masseur anti cellulite que j’ai trouvé sur ce site de médecine chinoise http://coussin-masseur.fr/les-massages-chinois-traditionnels/ il est trop cool je vous conseille de jeter un oeil sur le site pour moi ça a vraiment été une victoire ! voili voilou bon courage à toutes ;) et merci je vais ajouter la course à mes massages j’espère avoir autant de courage que toi

    A BAS LA CELLULITE SOYONS FORTES YIHAAA

      • C'est à toi ! Répondre

        C’est une ventouse et non un coussin. Oui, elle est efficace mais il faut s’accrocher car c’est un peu douloureux et il faut se masser régulièrement. ;-)

      • C'est à toi ! Répondre

        Ah pardon, je n’ai pas fait attention que tu posais la question à Juliette, désolée.

  9. Bonjour,

    Très bien cet article, il est encourageant et donne envie de se lancer dans le running et plein air.

    Comme les beaux jours arrivent, je vais m’y mettre rapidement d’abords pour m’aérer l’esprit. Après, si je réussi à perdre quelques centimètres ou à tonifier un peu mes muscles ce serait vraiment parfait.

  10. merci pour cet article,

    we courir c est fantastique mais pour ceux qui ne le supporte pas, peuvent toujours se mettre

    a la natation( j ai eu de meilleurs resultats avec)…avez vous essayer aussi le port de haut talons?

    tres efficace aussi.

Laisse un petit message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin de faciliter la réalisation de statistiques anonymes de visites, de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

Fermer