Coupe menstruelle, un grand changement pour les femmes et la planète

Ce post est attendu, car il a suscité auprès de mes amies bien des curiosités et des interrogations…Oui, c’est chose faite, j’ai enfin testé la cup! 

Dans ma recherche de petits gestes verts, je tombais sur le sujet des coquelicots et de son alternative écologique pour réduire les milliards de protections hygiéniques polluantes. 

La solution? Utiliser une coupe menstruelle en silicone médical afin de remplacer définitivement tampons et serviettes. Son atout écologique est considérable car elle dure 10 ans! La plus connue est la MoonCup mais une dizaine de marques la commercialise, seulement sur internet car, malgré son ingéniosité, la coupe/cup reste méconnue de son public féminin. 

Son prix varie entre 12 à 35 euros selon les marques, soit une réelle économie puisqu’elle est rentabilisée au bout de six mois. Je décide donc de l’essayer même si j’avais quelques réticences à bousculer mes habitudes que je ne pensais pas vraiment changer un jour. 

Première question, quelle coupe choisir? Après quelques heures de navigation sur le sujet, je découvre le site EasyCup consacré aux coupes et expliquant les caractéristiques de chacune de manière très détaillée (jusqu’à la couleur du cordon du petit sachet!). Tout est clairement dit: pourquoi, comment… Trop peut être car je ne savais plus quelle coupe choisir…Finalement, mon choix s’est porté sur la FleurCup. 

Trois jours après ma commande, je la reçois. Apparemment, l’insertion de la coupe et son retrait nécessite un certain coup de main et un zeste de patience. J-3, je décide de m’entraîner avec le schéma d’insertion: il existe 3 méthodes, soit 3 pliages différents. La tâche est simple même si je dois m’y prendre à plusieurs reprises pour que la position interne soit confortable. L’insérer sous la douche, reste l’essai le plus concluant. 

Comment ça marche? Il faut stériliser la coupe pendant 5 min dans de l’eau bouillante pour la première utilisation. Une fois pliée et insérée, la coupe s’ouvre et adhère telle une ventouse aux parois. L’effet ventouse est très important car c’est grâce à ça qu’on peut être sûre de son adhésion et ainsi éviter qu’il y ait des fuites. Pour la retirer, il faut pousser Mesdames, la coupe descend alors naturellement et l’on pince le bas de celle-ci. Tirer sur la tige ne sert strictement à rien, d’ailleurs certaines femmes la coupent.

L’effet ventouse est annulé, la coupe se retire facilement. Il faut vider la coupe dans les toilettes toutes les 12 heures maximum pour la nuit, après selon son propre flux, on la retire comme un tampon en journée. Après on la nettoie (à la maison dans le meilleur des cas) avec du savon type Saforelle, sinon on la rince à l’eau ou on la nettoie avec du papier toilette avant de la remettre. A la fin des règles, on stérilise la coupe à nouveau avant de la ranger dans son sachet. 

En pratique, il faut deux cycles pour maîtriser l’utilisation de la coupe. Pour ma part, j’ai vraiment envie de persévérer car c’est une vraie révolution. Le seul hic: une petite fuite (autant dire que c’est très rageant), mais manipulation rectifiée grâce au forum d’EasyCup où l’astuce consiste à pincer le bas de la coupe une fois en place pour vider l’air. Et ça marche…! 

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 Commentaires

  1. Merci pour le lien de EasyCup! Je vais y jeter un œil, car j’hésite vraiment entre les serviettes réutilisables et la cup parce que je n’ai jamais utilisé de tampons, alors je serais vraiment en terrain inconnu! Mais ça me semble vraiment être la meilleure alternative au niveau écologique, alors je prends mes recherches très au sérieux!;-)

    • De rien Julie ! J’espère que cela t’aide dans tes recherches. La cup, c’est peut-être un peu radicale si tu n’es pas habituée aux tampons…Bonne suite sur le chemin des déchets en moins ;-)

  2. Je me suis mise à la cup il n’y a pas longtemps. Il faut un peu de pratique, c’est vrai, mais je m’y suis fait super vite ! … Je doutais de réussir à l’utiliser parce que je ne supporte pas les tampons, mais enfait je supporte super bien la Cup ! Et pour choisir sa Cup, je crois que sur le site Easycup, il y a un questionnaire qui une fois rempli liste les Cup les plus adaptées.

Laisse un petit message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin de faciliter la réalisation de statistiques anonymes de visites, de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

Fermer