La WWF lance sa première ligne de vêtements

La WWF qui lance une collection de vêtements en fausse fourrure ou en laine mohair attribuée à des animaux imaginaires, c’est la jolie surprise de la semaine.

Une surprise grâce à ce nouveau levier de communication qui change des campagnes de sensibilisation, souvent alarmistes devant l’urgence de l’extinction des espèces. Avec le lancement d’une collection de vêtements et accessoires appelée Wonder World Fur, dans l’air du temps hivernal, puisqu’elle a été dessinée par Boudicca, un collectif de stylistes londoniens.

Le storytelling: une fable animalière

Des animaux sauvages répondant au nom de Bufaloon, Dolyphan et Bamboseal perdent “naturellement” leur pelage dans des circonstances quelque peu surprenantes: lorsqu’ils ont peur ou bien lorsqu’ils éternuent…Leurs beaux poils sont ainsi récupérés, sans qu’un animal ne soit tué, pour la fabrication de vêtements et accessoires feminins.

Le discours: Luttez en beauté

La WWF France a décidé de rompre avec les discours électro-chocs et nous laisser la possibilité de donner et de recevoir concrètement. Bien sûr, il s’agit d’un acte d’achat puisque la collection est bien réelle et que les bénéfices seront entièrement reversés à la fondation WWF pour financer leurs actions.

Selon Jacques-Olivier Barthes, directeur de la communication de WWF France, les campagnes poignantes voient leur impact décroître puisque “les gens ne donnent plus sans rien recevoir en retour”. Le don deviendrait-il donnant/donnant? Les associations d’utilité publique doivent-elles dorénavant nous pousser à la consommation?

Je préfère croire à un retour au don désintéressé…accompagné d’une communication transparente.

Il est vrai que les donateurs d’aujourd’hui souhaitent avoir un suivi de leur générosité et recevoir des informations de l’association sur l’évolution ou la réalisation du projet (68% des e-donateurs selon le 3ème “baromètre des e-donateurs”).

Cela dit, comment refuser d’acheter solidaire, de porter sur soi son engagement avec une si jolie collection? Je lui souhaite donc de rencontrer beaucoup de succès et j’espère que d’autres créateurs prêteront leur ciseaux pour de nouvelles collections!

Il faut toutefois avoir le budget, car la mode en fourrure d’animaux imaginaires est un poil chère! Voici quelques créations disponibles dans l’e-shop:

Veste Bamboseal en fausse fourrure (laine de mohair naturelle), 410 euros
Veste Bamboseal en fausse fourrure (laine de mohair naturelle), 410 euros
Sac Dolyphan en fausse fourrure (laine de mohair naturelle), 350 euros
Sac Dolyphan en fausse fourrure (laine de mohair naturelle), 350 euros
Echarpe Bufaloon en fausse fourrure (laine de mohair naturelle), 80 euros
Echarpe Bufaloon en fausse fourrure (laine de mohair naturelle), 80 euros

Et vous, que pensez-vous de cette nouvelle “mode”?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisse un petit message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin de faciliter la réalisation de statistiques anonymes de visites, de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

Fermer