Le ridicule tue 50 millions d’animaux par an

campagne-fourrure-bardot-2010-2

Vous avez sans doute vu cette nouvelle campagne de pub placardée dans le métro ou sur les flancs des bus parisiens? Il s’agit de celle de la Fondation Brigitte Bardot, et, une fois de plus je jubile devant cette mise en scène ironique et efficace comme savent si bien faire les redoutables campagnes anti-fourrure. 

Puis, le chiffre me saute aux yeux et me mets très vite mal à l’aise: 50 millions??? Mais quand est-ce que ce chiffre cessera t’il d’augmenter? Chaque hiver, la fourrure est présente sur les podiums et dans les magazines de mode, mais aujourd’hui elle est devenue financièrement beaucoup plus accessible. Ce sont notamment les fourrures en provenance de Chine où la main d’oeuvre est moins chère et où les lois de protection des animaux n’existent pas qu’on retrouve dans les petites boutiques de marques pas chères et sur les marchés.

Pour comprendre ce chiffre, je suis allée sur le site internet www.jeneportepasdefourrure.com, tout en craignant d’y voir des photos difficiles…ce qui fût le cas d’ailleurs. 

Parmi les 50 millions d”animaux tués pour le commerce de la fourrure, 45 millions correspondent au nombre d’animaux issus de l’élevage (“En France, on trouve une vingtaine d’élevages de visons : 190 000 visons ont été élevés, puis gazés, en 2005.”) et 5 millions, au nombre d’animaux capturés dans la nature.

“Pour ne pas se rendre complice de ces pratiques barbares, nous incitons le public à ne pas porter, acheter ou offrir de fourrure”, dixit la Fondation Brigitte Bardot. 

campagne-fourrure-bardot-2010-3

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisse un petit message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin de faciliter la réalisation de statistiques anonymes de visites, de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

Fermer