Les bienfaits de l’extrait de pépins de pamplemousse

Connaissez-vous l’extrait de pépins de pamplemousse ou EPP pour les intimes et ses bienfaits pour la santé ? Si vous êtes un(e) adepte de la médecine naturelle pour vous soigner, vous en avez probablement déjà entendu parlé ou essayé car l’EPP est très connu pour renforcer le système immunitaire et lutter contre les microbes qui sévissent lors des changements de saison. Cependant, ce produit naturel possède bien d’autres super pouvoirs que l’on ne soupçonne pas et c’est ce dont je vais vous parler aujourd’hui.

Pour la petite histoire

L’EPP est la découverte d’un médecin immunologiste, jardinier à ses heures perdues, qui remarqua que les pépins de pamplemousse dans son compost ne se décomposaient pas. Il s’intéressa alors aux substances anti-microbiennes présentes dans ces graines et découvrit qu’elles permettaient de lutter efficacement contre les bactéries, les parasites, champignons, levures, faisant ainsi de l’EPP un puissant antibiotique naturel.

Le pouvoir des flavonoïdes (ou bioflavonoïdes)

Les substances précieuses présentent dans le pamplemousse (dans son écorce blanche et ses pépins) et également dans quasiment tous les fruits et légumes s’appellent des flavonoïdes. Ce sont eux, grâce à leur large spectre thérapeutique (antioxydant, anti-bactérien, antifongique, anti-parasitaire, anti-inflammatoire…), qui vont faire barrage aux maladies. L’EPP est si puissant qu’il est plus désinfectant (100%) que l’alcool (72%) et le savon chirurgical (98%) ! 

Multi-usages (en usage interne ou externe), l’EPP possède de nombreuses indications – liste non exhaustive
En usage interne, l’EPP soigne :

– la gingivite, le saignements des dents

– l’inflammation de la muqueuse buccale

– l’inflammation de l’intestin

– les infections fongiques (Candida albicans)

– les infections des voies respiratoires

mais aussi traite et prévient les coups de froid, protège les cellules contre le stress oxydatif, renforce la vitalité.
► Posologie : 15 gouttes, 3 fois par jour dans un grand verre d’eau pour les adultes. Les enfants peuvent aussi en prendre (3 gouttes par 10kg de poids corporel par jour) mais aussi les femmes enceintes et allaitantes (7 gouttes dans un peu d’eau, 3 fois par jour).

En usage externe (pur ou dilué) traite et soigne :

– les piqûres d’insectes (moustiques, abeilles, guêpes, puces)

– les panaris

– les pellicules (on intègre 10 gouttes d’EPP à une dose de shampooing)


– la mauvaise haleine (on fait des gargarismes avec 5 à 10 gouttes ajoutés dans un verre d’eau)

– le tartre sur les dents (1 ou 2 gouttes sur la brosse à dents humidifiée et on frotte à raison de 3 fois par jour)


– la transpiration excessive des pieds (on se fait un bain de pieds avec 50 gouttes dans une bassine d’eau)

Il est également possible de profiter de ses vertus anti-bactériennes et anti-oxydantes pour mieux conserver ses cosmétiques, ses fruits et légumes et mêmes pour nettoyer ces derniers en les frottant avec quelques gouttes. 

Quel EPP acheter ?

On trouve plusieurs marques qui commercialisent de l’EPP. Je peux recommander celui de CitroBiotic pour plusieurs raisons. La première est bien évidemment son efficacité car j’ai clairement constaté un regain d’énergie au bout de quelques jours de d’utilisation. La seconde raison est le parti pris de la marque : certification agriculture biologique, absence d’emballage externe, pamplemousses cultivés dans le sud de la France, bioflavonoïdes extraits naturellement avec de la glycérine bio sans huile de palme.

Mon avis après une cure d’un mois (un flacon de 50ml)
J’ai lu que l’EPP était le compagnon idéal pendant les période hivernales lorsque l’organisme était plus fragile et qu’il était bon de faire quelques cures plusieurs fois par an. Pour ma part, j’ai commencé le traitement  début septembre, à une période où je me sentais vraiment très fatiguée le soir à tel point qu’en rentrant du travail je n’avais qu’une envie : dormir sans passer par la case dîner. Au bout d’une semaine, j’ai ressenti les effets positifs : plus d’énergie la journée, une fatigue normale le soir, des réveils plus faciles, une meilleure digestion, une bouche moins pâteuse. Je suis donc plus que ravie par ce complément alimentaire naturel et au vu de ses nombreuses indications, je crois qu’il a toute sa place dans la pharmacie de la maison. Bon vous vous demandez peut-être si j’ai vécu le passage à l’automne sans emcombre ? Euh et bien malheureusement non. Je me sentais pourtant invincible et pensais que nul microbe ni de France ni de Navarre ne pourraient m’atteindre mais, un mois après la fin de ma cure, j’ai fini par attrapé le rhume de mes collègues 😥. La prochaine fois, c’est sûr, je fais une cure de deux mois ! 

amongtheanimals-bienfaits-de-l-epp-1
Extrait de pépins de pamplemousse, 50ml, 8.62 euros

amongtheanimals-bienfaits-de-l-epp-2

Et vous, avez-vous déjà testé l’EPP ? Connaissez-vous d’autres remèdes naturels efficaces ? 

signature-amongtheanimals

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 Commentaire

  1. Merci pour cet article !
    Je connaissais l’EPP comme conservateur (aliments et cosmétiques) mais je n’aurais pas songé à en acheter pour effectuer une cure. Du coup, je sens que je vais tester (novembre, c’est toujours un mois rude à passer).

Laisse un petit message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin de faciliter la réalisation de statistiques anonymes de visites, de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

Fermer