Tigres en voie de disparition: une inquiètude planètaire

“Si nous n’agissons pas maintenant, le tigre ne pourra plus être admiré qu’au zoo”, explique Doris Calegari, la chef du projet WWF Suisse en tirant la sonnette d’alarme. 2010, année placée sous le signe chinois du tigre, ne doit pas être fière du constat dramatique observé par les scientifiques, à savoir qu’il ne resterait plus que 3.200 individus dans la nature (contre 6.000 il y a dix ans).

A ce stade critique, WWF lance une campagne internationale qui a pour objectif de doubler la population de l’espèce en 2022, prochaine année du Tigre. Pour prévenir sa disparition, il faut lutter contre les principales causes: le braconnage qui alimente le commerce illicite des produits dérivés à base de peau et os du tigre pour la médecine chinoise mais aussi la perte de son territoire due à l’expansion de l’industrie et de l’agriculture, et le réchauffement climatique comme récent ennemi. Les efforts à déployer pour sauver le tigre sont donc très importants et WWF doit sensibiliser les gouvernements des 13 pays où (sur)vie le tigre: le Bangladesh, le Bhoutan, le Cambodge, la Chine, l’Inde, l’Indonésie, le Laos, la Malésie, le Myanmar, le Népal, la Russie, la Thailande et le Vietnam.

Concrètement, les actions du WWF consistent alors à: 

“- Améliorer et renforcer la législation, les régulations et leurs mises en application 

– Enrayer le braconnage et le trafic illégal des tigres et de leurs proies 

– Améliorer les conditions de vie et le bien être des populations vivant à proximité des tigres et réduire les conflits homme-tigres éventuels 

– Préserver, restaurer et gérer durablement les aires de répartition du tigre 

– Mener des travaux de recherche pour mieux connaître l’espèce.” 

Si vous êtes sensible à sa protection,vous pouvez agir de chez vous en signant la pétition Tiger’s last chance? 

Source: WWF France

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisse un petit message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin de faciliter la réalisation de statistiques anonymes de visites, de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

Fermer