Vrac Révolution de Coslys x Ô Bocal

Hello tout le monde,
Parlons bien, parlons vrac et du Vrac Révolution ! Depuis le depuis de l’année, je me suis mise à limiter sérieusement mes achats de produits qu’ils soient alimentaires, ménagers ou cosmétiques, emballés voir sur-emballés en les achetant en vrac. Avant cela, n’ayant pas de magasin ni d’épicerie disposant de produits en vrac à proximité, je privilégiais les grands formats. Une solution que je jugeais moins pire d’un point de vue écologique. Néanmoins, cela me chagrinait beaucoup de remplir mes poubelles avec autant de déchets évitables.
Aujourd’hui, je n’ai plus vraiment d’excuses. J’habite dans le centre de Nantes et qui plus est, à côté d’un magasin bio. Aussi, les épiceries spécialisées dans le zéro-déchet ne manquent pas. Pour ma part, je me rends régulièrement à Ô Bocal, une épicerie et droguerie qui propose un très large choix de produits pour consommer différemment, sans générer de déchet. 
Hormis l’aspect décoratif des pots en verre dans la cuisine, si tant est qu’on joue le jeu du vrac, acheter sans emballage comporte plusieurs avantages :

Les avantages du vrac…

  • Point d’emballage, point de déchet. On achetant en vrac, on allège ainsi sa poubelle. Pour info, chaque Français jette en moyenne 80 kg d’emballages tous les ans.
  • Réduire ses déchets est un geste écologique. L’extraction, la transformation et l’utilisation de ressources naturelles pour produire nos emballages sont des activités qui consomment de l’énergie et émettent de nombreux gaz à effet de serre, contribuant ainsi au réchauffement climatique. 

On n’oublie pas d’utiliser des contenants réutilisables ou compostables.

  • Acheter seulement la quantité souhaité et choisir ses aliments, cela évite le gaspillage alimentaire. Fini, le sac d’oignons où un quart d’entre-eux sont pourris.
  • Varier les plaisirs et découvrir de nouvelles saveurs. La variété des aliments dans les magasins bio ou épiceries spécialisées est beaucoup plus riche. On peut ainsi tester différentes farines, légumineuses…qu’on ne trouve pas en supermarché.
  • Réaliser des économies….si vous avez l’habitude d’acheter bio, car même en vrac, le bio restera toujours plus cher que le conventionnel. A titre d’exemple, le gel lavant neutre de Coslys d’1L est à 12,26 € vs 8,90 €/L en vrac.

Il n’y a pas que les lentilles corail en vrac…

Heureusement, le vrac commence à s’étendre aux produits ménagers et d’hygiène. Si c’est déjà le cas dans les boutiques spécialisées, les magasins bio s’équipent progressivement de meubles à vrac liquide en libre service. Parmi les marques distribuées, on retrouve les gels douche, gels lavant et shampoings certifiés Cosmebio et en grande partie vegan de Coslys sous 8 références (à noter que la gamme n’est pas toujours au complet dans les magasins distributeurs) :

  • Gel lavant neutre CORPS, VISAGE & CHEVEUX
    Le gel lavant universel contient une base lavante douce, sans savon et sans parfum. Il est idéal pour réaliser ses cosmétiques maison. A défaut de trouver le gel lavant pour les mains Coslys, j’ai pris celui-ci et y ai ajouté quelques gouttes d’huile essentielle de lavande. Je m’en suis également servi pour faire un gel intime.
  • Gel douche protecteur HUILE D’OLIVE & REINE DES PRÉS, non vegan (contient du miel), aux propriétés protectrices et adoucissantes.
    Le gel douche sans savon à l’huile d’olive est légèrement huileux. Il laisse une peau douce et soyeuse et libère un parfum pétillant, légèrement acidulé.
  • Shampooing Cheveux normaux REINE DES PRÉS 
  • Shampooing douche CÉRÉALES
  • Shampooing douche FRUITS ROUGES
    Ce deux en un ultra-doux sans savon est très pratique pour les vacances ou la piscine ! Il mousse onctueusement et laisse dans les cheveux un léger parfum sucré et acidulé…un peu éloigné de celui des fruits rouges.
  • Shampooing douche PAMPLEMOUSSE 
  • Gel lavant mains POMME 
  • Gel lavant mains LAVANDE & CITRON  les produits que j’ai testés.

Restez connectées, je vais faire gagner un de ces produits sur mon compte Instagram prochainement.

Comment cela fonctionne t’-il ?

Le vrac est en général en libre service. Pour vous servir du gel douche ou du shampooing, vous pouvez soit ramener votre contenant propre déjà taré (en plastique chez Ô Bocal, les contenants en verre ne sont pas acceptés), soit acheter un flacon comme ceux sur la photo ci-dessus. Une fois votre flacon/contenant rempli à votre convenance, vous imprimez l’étiquette qui contient le nom du produit, sa dlc et son numéro de lot.

Zoom sur l’épicerie Ô Bocal

TEST : Es-tu prête pour le Vrac Révolution ?
Si tu coches au minimum 3 phrases, cela signifie que tu es prête pour passer au vrac.

□ Tu as une sainte horreur des emballages plastique.
□ Tu achètes régulièrement des produits bio.
□ Tu réalises régulièrement des recettes de cuisine végétarienne ou végétalienne.
□ Tu fais tes produits ménagers ou cosmétiques maison.
□ Tu commences à avoir un petit stock de sacs et pochons en tissu.
□ Tu privilégies les contenants en verre.
□ Tu as les poils qui se hérissent quand tu vois des oranges emballées individuellement…dans un film plastique.

Etes-vous aussi adepte du vrac ?
Si, oui, quels produits sans emballage achetez-vous en priorité ?

NB : Les 3 produits m’ont été offerts dans le cadre d’une mission Co-créatrices, le Vrac Révolution de Coslys.
Sources :
Le Parisien, Consommation : les atouts et les défis du vrac
Sittomat, Limitons notre empreinte écologique : trions !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisse un petit message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin de faciliter la réalisation de statistiques anonymes de visites, de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

Fermer